Et puis merde, on est en 2007...

Publié le par freakylady

... tous mes élèves en ont un, peut-être que je commence à me sentir vieille, après tout je viens d'avoir vingt-huit ans, ou alors c'est une alternative coupable au roman que j'ai commencé il y a à peu près trente-quatre ans et que je finirai ( parce que, évidemment, je le finirai) dans le double d'années...

Voilà, j'ai créé mon blog.

Rouge, avec des fleurs. J'ai eu l'impression de choisir la tapisserie de ma chambre.

Il va sans dire qu'il va se passer des choses formidables, sur ce blog, des choses inattendues, bouleversantes. Des révélations à peine croyables, des mystères jalousement gardés enfin dévoilés en pleine lumière. Des grands moments de littérature, aussi, mais je pense que tout le monde l'avait déjà très bien compris.

On est pas chez cette connasse de cuisinière d'Europe 1 qui se la pète avec ses recettes à deux balles. Ici, on est dans le saint des saints. Le temple du bon goût. On est dans l'absolu, quoi. Merde.

Alors un peu de recueillement, je vous prie. 

On pense au début de la Nouvelle Vague, à l'éclosion du mouvement Dada. A la Renaissance. On pense aux gros doigts tremblants des hommes de Néanderthal sur les parois de la grotte de Lascaux. On essuie une larme, parce que, dans des moments comme celui-là, les mots ne peuvent que laisser la place à l'émotion.

Allez, hop, une p'tite fraise Tagada pour marquer le coup.

Ainsi débute la grande aventure du blog internationalo-communo-syndicaliste de la Dame Monstrueuse, Freakylady pour les intimes. Tiens, tant que nous y sommes, répondons à cette question brûlante: d'où vient ce formidable et accrocheur patronyme?

De spiderman. "Aaaaah! C'était donc TOI, Freeeeakylaaaady !!!" m'a-t-il interpellée un jour.

Pour ne pas le vexer, j'ai acquiescé; et voilà.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sof 01/05/2007 12:35

Héhé!! Super idée!! Et puis trop marrant!!

Lolo 30/04/2007 19:03

J'adore l'initiative, et la couleur de la tapisserie. Je suis écroulé en pensant à la cuisinière. Merci.