Du passé faisons table rase

Publié le par freakylady

Non je n'étais pas morte, ni partie me ressourcer dans une lamasserie au Tibet.

Et j'ai beau avoir deux mois de vacances ( d'ailleurs, à ce propos, je vous emmerde) , je n'ai pas encore les moyens de raquer le camping du 1er juillet au 31 août.

C'est juste que Free est un concentré de péquenauds qui ne sont pas foutus de me rétablir une ligne coupée depuis plus d'un mois.

Vous m'imaginez, moi, sans internet?

C'est bien simple, je n'ai plus d'ongles. J'ai fumé du crack dans mon canapé tout le mois d'août.

Et là, je me retrouve à pianoter à toute vitesse sur l'ordi d'un copain complaisant. D'ailleurs, je suis en train de louper le début du match de rugby.

Qu'est-ce que je ne ferais pas pour vous toucher de nouveau du doigt, mes petits canards.

Septembre, donc. Janvier, nouvel an, pour moi, c'est du vent, mais septembre...

C'est le début d'une nouvelle année.

Et celle-là, je le sens, elle est vraiment toute nouvelle.

Dans le désordre de ma tête et de mon coeur :

Mes amies deviennent des mères, accomplies ou en devenir, dans un grand rush de bonheur (Yasminn , 23 août) ou dans un enthousiasme tout à coup flingué en plein vol. Ma main se referme sur la leur.

J'ai balancé tous mes cours à la poubelle. Je vais tourner un film avec mes élèves.

J'ai teint mes cheveux deux tons plus foncés.

Je n'ai pas de déménagement en vue.

J'ai progressé dans mon livre.

TU es enfin venu me voir à Valenciennes, TU as même dormi dans mes murs.

Je me suis acheté des boots à talons, et surtout je les ai portées. OK, à 14h j'étais en baskets.

Ca fait plus d'un an que c'est sensé (selon moi) foirer d'un jour à l'autre, et nous sommes toujours là, lui, moi et nos deux chats assis dans notre cuisine vert fluo. Et je ne m'endors jamais sans poser une dernière fois mes yeux sur son visage.

Ma mère a des cheveux tout neufs et tout frisés, elle est belle et elle va bien.

Des mois de ruines à l'intérieur de moi, des milliers de tonnes de briques, de pierres et d'eau qui se sont effondrées en moi.

Cette année est neuve, la jachère est terminée.

J'écoute pousser mes feuilles d'automne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

biboul 12/09/2007 15:19

bah quand meme ,je me demandais ce que tu foutais ,sache que je te lis avec beaucoup de plaisir,si le bouquin est du meme ton ,j achete direct
bon petite miss , il faut qu on se revoit avant mon depart (london calling ....)je te tiens au courant ,je t embrasse
PS c est qui ce toundra timoré ?

Loondra Namoré 07/09/2007 23:51

JE suis ravi d'être venu...JE suis ravi de savoir que NOUS allons enfin retravailler à nouveau ensemble, pour la poésie, à la gloire de la noblesse de la vie...Fais LUI mes amitiées...Je suis sur que LUI et MOI travaillerons aussi un jour ensemble... Be ZOO.

Lolo 07/09/2007 23:31

Carpe diem. Ok ok elle était facile. Beaucoup de choses sympas et positives.