blanket

Publié le par freakylady

Je me tourne un peu pour regarder par la fenêtre le coin de ciel qui se découpe entre les branches des arbres. Je me dis que c'est cool de voir des arbres en ville , malgré le bruit des voitures ( schiiiouuuu...) qui passent dans ma rue.
Le ciel est blanc.
C'est drôle , c'est quelque chose qu'on trouve rarement dans les descriptions de romans. J'ai lu des kilomètres de descriptions, plus magnifiques les unes que les autres, de ciels déchirés , zébrés , azur , carmin , orangés , bleu tendre...

Mais je crois que je n'ai jamais lu que le ciel pouvait être blanc.

Chez nous , il l'est, pourtant. On parle toujours du ciel gris du Nord , mais le plus souvent , en hiver , le ciel est blanc.

A cette époque de l'année , malgré l'appréhension de voir se repointer les vents mauvais de la déprime , j'aime bien sentir la vie se replier comme les pétales d'un tournesol. L'extérieur devient froid, humide et noir ; les gens se couvrent et se cachent , marchent vite et baissent le nez dans leur col ; l'intérêt n'est plus au dehors , au grand air , mais regagne l'enceinte de nos murs.

J'aime bien monter le chauffage , mettre un châle , sentir la présence de mes chats endormis derrière moi et regarder par la fenêtre. Faire comme mémé , quoi.

Nos longues journées nocturnes d'hiver :

Acheter un max de tablettes de chocolat parce qu'il est sain de céder aux appels du corps ( rappelons que le corps hiberne et a besoin de faire des réserves, en hiver , même s'il bénéficie du chauffage à 19° depuis un bon siècle )
Célébrer la première raclette entre copains.
Voir le soleil se coucher sur l'autoroute , le dimanche , en rentrant à Valenciennes après le café-gâteau chez maman.
Contempler le jardin et soupirer d'aise à le voir ENFIN s'arrêter de pousser dans tous les sens.
Se recroqueviller dans le canapé , la tête sur le ventre de son amoureux (se) et le reste enfoui sous le plaid-cadeau de La Redoute , et regarder la Star Academy toute honte bue.
Faire l'amour avec des gants en laine sous prétexte qu'on a les mains froides en rentrant du boulot.
Ecouter Elliott Smith dans la voiture.
Se souvenir du premier hiver qu'on a passé avec l'homme / la femme qu'on aime , du premier gros pull qu'on l'a vu enfiler , et qui restera toujours à nos yeux le plus doux , le plus confortable , celui qu'on va chercher dans la penderie pour enfouir son visage dedans quand il / elle nous manque.
Allumer l'ordi et s'enfoncer avec délice dans son fauteuil en sachant qu'on va se mater deux ou trois films PLUS
quelques épisodes des " Experts" tout en occultant volontairement le fait qu'on a quand même autre chose à foutre , surtout à notre âge.
Choisir " Bois de chypre" plutôt que " fruits d'été" pour faire le plein de la lampe Berger.
Jeter sans les regarder les trois tonnes de prospectus de Noël et se féliciter de respecter sa petite morale perso ( NO consommation , NO logo) tout en inscrivant ses propres desiderata de cadeaux sur l'ardoise de la cuisine ( pour info : un appareil à croque-monsieur , une platine MP3 , une montre , le DVD live de Tori Amos " Welcome to sunny Florida" , un camescope numérique , une semaine dans le Nevada , un Rabbit , une lampe de bureau genre bureau de la PJ , l'intégrale de " Sex and the city " , dix ensembles de lingerie rigolote, un super robot-mixer... Mais arrangez-vous entre vous , parce que vous êtes plusieurs sur le coup ) .
Traîner dans la baignoire à souffler sur la mousse en écoutant " 2000 ans d'histoire " sur France Inter.
Ne pas avoir à chercher un bon prétexte pour éviter de sortir ( " ouaiiis , mais les critiques sont pas terribles... Ah ouais mais je me suis fait un claquage en écrivant trop haut au tableau... Nan mais c'est pas que je les aime pas , mais je suis pas sûre d'avoir VRAIMENT envie de les voir... " )

Et surtout , réécouter la splendide reprise de " Enjoy the silence " par Tori Amos , chanson hivernale et ouatée par excellence qui , au passage , nous renvoie à l'essentiel :

" All I ever wanted is HERE , in my arms "

Rien de tel qu'on bon hiver bien pourri pour nous encourager à rentrer à la maison et refermer nos bras sur la seule chose qui compte. 


N.B. : Comme l'a noté à juste titre le commandant AIIB ( Army In Ideal Boots )  ,Biboul , je crois que tu as oublié quelque chose.
Sinon , à gauche , à gauche... Tu veux dire pour les garçons qui PORTENT à gauche?
L'occasion de rappeler que le Plaquage est hippie. Il aime tout le monde , à gauche comme à droite ( enfin , juste pour Plaquer , parce qu'après , faut voir...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sof 01/12/2007 23:29

ok je ne dirai pas que dans les Landes, le ciel est bleu et que tous les matins je vois le soleil se lever sur les Pyrénées qui découpent l'horizon quand je pars au boulot... oups, je l'ai dit?? sinon le reste je fais pareil... sauf que j'ai jamais honte pour star ac!! Be the Love Generation!

biboul 29/11/2007 23:57

m enfin miss,je suis ou ce moment ....

freakylady 28/11/2007 21:00

Lolo< de rien. Chaleur humaine.

Cubik< on est un warrior , à ce que je vois...

Lolo 28/11/2007 19:03

Merci pour ce petit geste simple, ce matin. Ca m'a touché. L'hiver... écouter les valses de Chopin, fermer les volets et allumer la lumière, bien fort, pour faire illusion de soleil. Contempler son bureau rempli de copies, de cours, d'emballages de biscuits, de fils divers... et s'en foutre. Regarder des photos de Moab et avoir envie de louer un Hummer dans le coin...

cubik 28/11/2007 16:26

y a pas de saison pour rester chez soi >)

comme il n'y a pas de saison pour la raclette, d'ailleurs