rider on the storm

Publié le par freakylady

Il faut que je m'habitue à cette idée.
Qu'elle est vieille , qu'elle va mourir.
Mais c'est dur. Je ne pensais pas que ça arriverait si tôt.

Un message sur mon répondeur , jeudi soir , douloureux. Le gars lui-même avait adopté un ton désolé.
" Finalement , ça fera 1150 euros pour le tout. "
Je me suis mordu la phalange de l'index , pour ne pas pleurer.

D'un côté , une facture de malade et ma chérie retapée ; mais pour combien de temps ?
De l'autre , la quasi-certitude qu'elle ne tarderait pas à me claquer dans les pattes.

J'ai finalement tranché : j'ai payé ce qu'il fallait pour qu'elle puisse au moins démarrer , mais j'ai renoncé à changer la courroie. Coupé la poire en deux , quoi. 

Et j'ai récupéré la Mégane.
Pas UNE Mégane , pas MA Mégane. La Mégane. 

13 ans , 180 000 km , un design de fou relooké par mes soins. A coup d'arbre ( Noël 2005 , une marche arrière hasardeuse , le haillon du coffre défoncé ) , de voiture de vieille connasse ( Septembre 2006 , " attention , on ne SORTAIT pas du parking : je connais le sens des mots , tout de même , je suis prof !" - " Et à ton avis , connasse , pourquoi moi aussi je suis à la MAIF ? Sors tes papiers , collègue , et ferme ta grande gueule. " ) , de borne de péage autoroutier ( Avril 2002 : " Ah meeeerde , j'ai trop serré à gauche , haaaan..." ) , de nettoyage malheureux ( mai 2002 : " c'est quoi toutes ces griffes ? Peut-être que je devrais pas utiliser le côté grattoir de l'éponge..." ) , mais aussi de vandalisme urbain ( Hiver 2004 , clapet de réservoir d'essence coupé ; rentrée 2003 , dévissage et vol de l'insigne Renault sur le parking de mon bahut ) .

Mais surtout , ma PREMIERE voiture.

Mars 2002. Je viens à peine d'avoir mon permis , du premier coup certes mais au terme de 50 heures de conduite. Ridicule. 
Sauf que je suis , depuis la rentrée , une authentique prof stagiaire , que je touche désormais un salaire mirobolant de 7500 francs et que je peux donc contracter un prêt pour acheter une VOITURE.
Une vraie , pas à pédales. A moi. Ca tombe bien , mon voisin a une tante fraîchement veuve qui liquide les biens de feu son époux : une voiture dort dans le garage.

Le gars me dit : " 31 00 francs. " , je dis , avertie : " Euuuuuh... OK , banco " et...
... j'entre en possession d'une Mégane de papy bichonnée comme un enfant gâté , fleurant encore le neuf , et affichant à peine 24 000 km au compteur.
Mon entourage s'arrache les cheveux de me voir faire une telle affaire ; dans ma candeur habituelle , je ne capte absolument rien.
Juste que c'est cool d'avoir sa voiture , et même que je peux prendre TROIS passagers à l'arrière , mais que ça fait un peu peur tout de même de rouler toute seule 
Enfin , surtout aux autres. Notamment quand je m'arrêtais au milieu d'un rond-point.

Début 2008. La Mégane est remboursée depuis trois ans , et je suis toujours au volant.
Mais la Mégane vieillit.

Stupide comme on s'attache à un gros morceau de tôle.
Moi qui ai tendance à balancer tout déchet , matériel ou non , joyeusement par-dessus mon épaule , j'ai les yeux qui piquent quand je pense à ma voiture.

Vous avez remarqué comme les voitures sont toujours des filles ?

La Mégane :
Multiplier les aller-retours Arras-Lille au milieu de la nuit , pendant les premiers mois , pour le plaisir de faire ce que je voulais , quand je voulais.
Ne plus me lever à 5h30 pour prendre le train qui me permettait d'arriver avant la sonnerie au collège d'Avion où j'étais stagiaire.
Bourrer le coffre avec le matos de camping , descendre à Avignon en regardant défiler les panneaux de direction et les aires d'autoroute , retrouver des herbes sèches dans le coffre en rentrant dans le Nord.
Entendre un truc se mettre à couiner au niveau des roues alors qu'on est bloqués dans un bouchon , par 50° au soleil , dans les épingles à cheveux d'une route de Croatie. Et flipper en se disant qu'on ne rentrera jamais.
Ecouter des milliers d'heures de musique , bien plus qu'à la maison. Et chanter , à tue-tête.
Suivre la direction DOUAI-LENS-BETHUNE pour retourner dans le Pas-de-Calais , vers mes parents , vers les copains , et savourer seule cette route que j'aime tellement. Le désert lunaire des terrils , juste avant Hénin.
Faire l'amour en transpirant comme des veaux dans la chaleur étouffante de l'habitacle en regardant à travers le pare-brise les lapins jouer à cache-cache entre les claies de houblon.
Subir la pire cuite de sa vie en roulant à 70 sur l'autoroute , toutes vitres ouvertes , la radio à fond , en se répétant comme une litanie " je vais y arriver , je vais y arriver , je vais y arriver..." malgré le fait inquiétant qu'on voit quatre voies au lieu de deux , et pleurer de honte le lendemain à l'idée qu'on aurait pu tuer dix personnes , soi y compris. ( pardon maman je te JURE que c'est arrivé UNE seule fois et que je ne le ferai plus JAMAIS de TOUTE ma vie )
Se contenter de dire : " J'arrive. " au téléphone , raccrocher aussi sec et enquiller 100 bornes illico pour serrer un copain dans ses bras.
Pleurer et hurler de rage et de peur tout au long de la route qui mène à votre mère désormais officiellement atteinte d'un cancer depuis son coup de fil de 12h30 , épuiser ses larmes et ses cris inarticulés au volant pour pouvoir tenir le coup face à elle en arrivant.
Etre seule , coupée du monde et pourtant en plein dedans. Et penser , imaginer , rêver.

En six années , j'ai déménagé dans six lieux différents.
Mais j'ai passé presque chacune de mes journées dans la même voiture.

Je me lève , jette un coup d'oeil dans la nuit et fais un petit geste de la main.
Coucou , ma belle.
Maman écrit un article sur toi.

Comme ça , tu seras immortelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alxh 17/01/2008 21:38

même drame quand j'ai vendu ma 205 à un type fan de tunning...

freakylady 17/01/2008 19:34

< Axel Nader: c'est ce que j'avais plus ou moins compris dans la définition du Larousse , ce trip de mesurer le désordre.
La science est définitivement pleine de poésie.

Axel Nader 17/01/2008 19:20

pas de commentaire depuis… ah ben ça alors!
l'entropie c'est l'augmentation du désordre. Basse entropie=haute organisation. haute entropie=basse org…le bordel, quoi. À la naissance un être humain est organisé, à la mort, il est déorganisé. The Mégane: plus tu l'utilises, plus tu la déorganises, la réparer aide à limiter l'entropie, mais un jour…

freakylady 14/01/2008 23:36

< Axel Nader : merci beaucoup , m'sieur. Je ne sais pas ce que c'est que l'entropie , mais ça sonne rudement bien , ça me plaît.

< cubik : tu verras. Pas besoin de sociabilisation quand on a une Mégane.

< bumblebee : et encore , tu l'as pas vue en vrai. J'aimerais bien mettre une photo , mais je ne sais pas comment on fait. La quiche.

< sof : tu as oublié le C majuscule à Clio. Un peu de respect , merde.

< Francis : je finissais par penser que je serais le premier être humain à ne pas réussir à apprendre à conduire. Et puis j'ai rencontré Bérengère. 7 passages de permis. La 8ème a été la bonne.
A l'aune de Bérengère , on est tous très petits.

Francis 14/01/2008 22:16

Pffff cours de conduite, demain... Je vais battre ton score sans souci.